La fille de l'Espagnole de Karina Sainz.

La fille de l'Espagnole de Karina Sainz Borgo.

Quelle histoire ! Je l'a lu d'un trait, sans m'arrêter, c'était impossible de lâcher cette histoire.

L'histoire parle du Venezuela, le moment où tout c'est dégradé, l'histoire met en scène tout les souffrances que le peuple du Venezuela sont obligés à vivre jour par jour.
On suit la vie de Adelaida, qui nous raconte sa vie, la mort de sa chère  mère est un déclencheur pour devoir survivre dans cet pays qui veut engloutir son peuple.

Le récit est à couper le souffle, je sais que énormément des choses qui pourraient paraître fiction ne le sont pas, donc cette histoire est une fiction réel si je peux le dire.

C'est une histoire extraordinaire dans le sens où la vie marque la cadence de lecture, le rythme est complètement soutenu et l'histoire ne nous laisse pas le temps de rien, ça s'enchaîne les faits, les atrocités, les peurs, les larmes...

C'est une histoire cruelle, sans pitié qui m'a marqué.


Commentaires