La chair de sa chair de Claire Favan.

La chair de sa chair de Claire Favan.

Alors comme beaucoup des personnes qu'on lu ce livre, je ne suis pas sortie indemne.
J'ai énormément souffert, j'étais entre l'incompréhension, la colère, j'avais le cœur serré, vous avez compris, j'avais énormément des sentiments.

Le plus surprenant sur mon ressenti c'est que tout est venu à la fin de l'histoire, pendant ma lecture je me disais: "mais ça va, ce n'est pas si dérangeant que ça" "ça ne me perturbe pas" donc, au moment de terminer ma lecture, l'onde des sentiments m'a frappée et croyez moi, elle ne m'a pas loupée , ni épargnée!

Ensuite, je suis allé relire le prologue car mon esprit a fait la liaison du suite la fin de ma lecture et la, c'était peine perdue ! J'ai pleuré, de désespoir, de colère...

L'autrice, pour nous faire ressentir, elle a été forte et sans pitié !

L'histoire est très bien poussé, je trouve que les thème que le récit touche sont bien exploités et surtout marque une réalité, l'incompréhension, la manque d'information mais aussi jusqu'où tout peux bien amener.
Je ne veux pas vous raconter trop car, je  ne veux pas vous gâcher la lecture si vous décidez de vous lancer !

Parlons alors du rythme du récit, je le trouve bien soutenu, ma lecture a été vraiment très rapide, tous les événements s'enchaîne et l'histoire avance a un bon rythme, l'autrice nous laisse le temps de souffler mais, sans qu'on perd le fil ou qu'on s'ennuie. 

Les personnages sont attachants et détestables, j'ai présenté énormément des sentiments envers eux, j'ai passé d'avoir pitié à les détester et puis j'ai voulu prendre dans mes bras certains, je trouve que la psychologie est très bien travaillé, bien soignée et le résultat c'est des personnages qui nous transportent et qui nous font sentir et ressentir ! 

Je trouve que c'est un ouvrage magistral, bien construit et très bien réussi. 

Je n'ose pas dire que c'est un coup de cœur car ce livre me dérange mais, c'était une lecture très prenante et j'ai aimé la façon dont l'autrice m'a amené pour me faire ressentir ce qu'elle voulait. 


Commentaires