Rien n'est noir de Claire Berest.

Rien n'est noir de Claire Berest.

De plein de couleurs est composé ce roman, une histoire connue et vue mil fois déjà, mais ce roman raconte pas seulement l'amour toxique entre Frida Kahlo et Diego Rivera mais aussi la vie folle de Frida.

Je voyais Frida comme une pauvre femme, bête qui avait supporté absolument tout de la part de son mari Diego, jusqu'à la, je ne la voyais pas comme un symbole feministe car avoir vécu une relation si désastreuse comme la sien n'était clairement pas dans "Les paramètres".

En lissant ce roman qui parle d'une femme que j'ai un peu ancré dans la peau vu mes origines, je ne m'attendais pas à rien de nouveau, de spécial, mais c'est toujours un plaisir voir le point de vu de quelqu'un sur les sujet.
J'ai été très agréablement surprise de voir l'admiration et l' amour qui existe dans ce livre pour cette femme mythique.

On ressent la passion en lissant les pages, pas seulement la passion pour Diego mais pour la vie, on devient un peu Frida Kahlo et de ma part j'ai réussi à la comprendre en beaucoup des aspects, je reste toujours pas totalement d'accord avec sa toxicité par rapport à Diego mais c'était sa source de vie aussi, j'ai réussi à comprendre mieux son art, ses tableaux qui bien, sont un peu bizarre, il y tant de douleur derrière chaque toile qu'elle a peint.

Je suis folle amoureuse de cette livre, peut-être parce que je suis mexicaine et il m'a transporté dans ce pays que j'aime, peut-être bien, parce que j'ai un peu de la folie de Frida en moins, ou tout simplement parce que c'est un roman écris d'une façon très authentique que j'ai tellement aimé.

La plume de l'auteur est passionnant, facile et légère mais pourtant a la force de sortir les sentiments et de les faire ressentir.

Un énorme coup de cœur est ce livre pour moi !

Commentaires